Header FR

DÉCLARATION FINALE

 

 

Les 10èmes Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne intitulée : « La coopération décentralisée franco-vietnamienne : vers des partenariats économiques et durables plus efficaces » ont réuni du 14 au 16 septembre à Can Tho les représentants des collectivités, des ministères, des entreprises et des organisations français et vietnamiens.

La coopération décentralisée franco-vietnamienne doit répondre aux évolutions profondes des collectivités dans chacun des pays – la France vient de connaître une réforme territoriale sans précédent, le Vietnam a connu une réforme structurelle – l’environnement économique est contraint, la mondialisation grandissante. Ce contexte impose d’accroitre le sens des coopérations et de favoriser des échanges équilibrés. Il demande également une meilleure coordination des acteurs et une meilleure utilisation des ressources afin de s’assurer de la réalisation des priorités de coopération auxquelles ont été consacrées les discussions des 10e Assises.

Nous, collectivités territoriales vietnamiennes et françaises, nous nous accordons sur les conclusions suivantes :

Nous voulons renforcer le volet économique, dont la promotion touristique est une des priorités, devenu un volet incontournable des coopérations. Les coopérations décentralisées doivent créer un environnement favorable aux échanges économiques entre nos deux pays. L’économie étant mondialisée, les partenariats entre les collectivités doivent intégrer cette dimension et partager les expériences pour répondre durablement aux défis du futur et assurer un développement des territoires dans un intérêt mutuel.

Nous soulignons que les programmes autour de l’éducation, la formation et la santé sont des marqueurs forts de la coopération décentralisée. Ils  sont des leviers pour l’innovation, valorisent développement local de nos pays et reflètent le dynamisme et la diversité des partenariats France-Vietnam. Dans les grandes métropoles comme dans les provinces périphériques, ils renforcent la capacité de la société  à répondre aux grands défis sanitaires et environnementaux, à la gestion des risques, au management des ressources.

Nous réaffirmons que la capacité à s'adapter et à lutter contre le réchauffement climatique est une des priorités pour le développement durable des collectivités locales. S’il s’agit d’un défi majeur pour nos deux Etats, le Vietnam est particulièrement affecté par ce sujet, étant l’un des pays les plus vulnérables face au changement climatique.  Cela nécessite d'agir dans une logique intégrée et transdisciplinaire en prenant en compte l'ensemble des dimensions environnementales. Parmi lesquelles, nous mettons l’accent sur les impacts sur l’agriculture et l’aquaculture, des domaines clefs dans la structure économique de nombreuses collectivités vietnamiennes. Nous, collectivités territoriales vietnamiennes et françaises, dans nos champs de compétences respectifs et par un travail multi-acteur, nous engageons pleinement sur ces objectifs pour l'avenir.

Nous sommes convenus que la gestion et l’aménagement urbain constituent des enjeux majeurs au développement des collectivités territoriales. Nous soulignons l’importance pour les collectivités locales vietnamiennes et françaises de participer activement à la réalisation de l’objectif n°11 des objectifs de développement durable  adoptés à New York en 2015, spécifique aux villes et communautés durables: « Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables ».

Nous partageons le souci commun de développer le partage d’expérience et de connaissance  dans le domaine de la préservation du patrimoine tout en prenant en compte l’ampleur culturelle et la promotion touristique. Nous nous engageons à faciliter, avec le soutien de nos gouvernements respectifs, la diffusion de toutes formes, traditionnelles et contemporaines, de l’expression culturelle de nos deux pays afin de favoriser auprès des populations une meilleure compréhension mutuelle.

Nous apprécions et remercions le soutien effectif des gouvernements des deux pays au travers de leurs dirigeants et responsables.

Nous réaffirmons que la coopération décentralisée franco-vietnamienne contribuera à la paix, à l’amitié entre les peuples, à la coopération et au développement dans les deux pays respectifs. Le partage des valeurs communes, le respect des principes de droit international et la volonté des peuples constituent la garantie du succès de nos coopérations.

Enfin, nous remercions l’organisation impeccable de la ville de Can Tho des 10èmes Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne et nous orientons vers les 11èmes Assises qui se tiendront à Toulouse en 2019. 

 

 

XS Cần Thơ
Vietcombank
00158690