Header FR

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE CLÔTURE DES 10ÈMES ASSISES DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE FRANCO-VIETNAMIENNE

“Vers des partenariats économiques et durables plus efficaces”

(Can Tho, du 14 au 16 septembre 2016)

 

 

Les 10èmes Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne ayant pour thème “Vers des partenariats économiques et durables plus efficaces” qui se sont déroulées du 14 au 16 septembre 2016 à la Ville de Can Tho ont été couronnées de succès.

Ces Assises tenues tout juste après la visite d’Etat du Président français François Hollande au Vietnam ont ainsi conclu sur une note enthousiaste et optimiste, apportant ainsi un nouveau souffle aux acteurs institutionnels ainsi qu’aux collectivités et entreprises français et vietnamiens d’ores et déjà résolus à consolider et à développer leurs relations de coopération anciennes tout comme à jeter des fondements pour la naissance de nouvelles relations de coopération à l’avenir.

Cette édition des Assises a été aussi exceptionnelle vu son plus grand nombre de participants de part et d’autre. C’est d’ailleurs pour la première fois que les milieux d’affaires franco-vietnamiens y ont trouvé une place de choix. Sur 1200 participants, la partie vietnamienne comptait à peu près 1000 personnes qui ont représenté 13 ministères et autorités centrales, 46 villes et provinces et les milieux d’affaires vietnamiens. Du côté français, il y a eu 238 participants qui ont représenté le Gouvernement, 13 collectivités partenaires et 33 organismes parmi lesquels plusieurs collectivités et acteurs économiques ont participé aux Assises pour la première fois. Il s’agit de la preuve la plus éloquente de l’attrait des Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne. Cela témoigne aussi de leur capacité de rayonnement par le biais des cas de réussites de projets de coopération emblématiques.  

Les participants qui étaient, entre autres, scientifiques, chercheurs, gestionnaires ont présenté 58 interventions qui s’articulent autour de cinq thématiques que sont la coopération économique et le tourisme ; l’enseignement et la santé ; l’environnement, le changement climatique et l’agriculture/l’aquaculture ; le développement urbain ; la culture et le patrimoine. Il s’agit, à l’heure actuelle, des domaines de coopération essentiels et d’une grande effectivité dans la cadre de la coopération décentralisée franco-vietnamienne.  

Les ateliers se sont déroulés dans un climat de discussions vives, franches et constructives qui ont permis à toutes les deux parties de mieux appréhender les enjeux de la coopération, les ressources, la marge de manœuvre pour la coopération décentralisée pour poursuivre des échanges d’expériences, multiplier l’efficacité de la coopération et mieux cerner les besoins de développement de part et d’autre. En marge des Assises, se sont tenues la Table ronde franco-vietnamienne sur la promotion de l’investissement et du commerce, la Foire internationale France-Vietnam, les Journées culturelles France-Vietnam qui ont attiré un grand nombre de participants. Tous ces événements ont fait l’objet des échos favorables de la part des participants nationaux et internationaux.

Dans la logique de la thématique “Vers des partenariats économiques et durables plus efficaces”, toute l’attention, au cours des interventions et débats, a été portée sur le développement durable. En effet, le Vice-Ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son, a insisté, lors de son discours de clôture, sur l’objectif de développement durable qui est en l’occurrence celui poursuivi tant par le Vietnam que par la France. Le développement économique et touristique doit en effet se baser sur des fondements durables ; l’aménagement urbain, quant à lui, doit asseoir le développement durable. La valorisation du patrimoine et de l’identité culturelle doivent respecter le principe de durabilité. L’éducation et la santé participent elles aussi à la formation des ressources durables sous tous leurs aspects au service du développement socio-économique. Pour ce faire, les projets, qu’ils soient au niveau local ou national, doivent avoir une vision de long terme et être mis en œuvre dans une approche globale et dans un souci d’efficacité.

L’Ambassadeur de France au Vietnam Bertrand Lortholary, quant à lui, a fait part de sa joie de constater la réussite des Assises en étant confiant dans les bonnes perspectives de progression de la coopération décentralisée franco-vietnamienne qui a connu plusieurs dynamiques d’évolution, depuis la signature du premier accord de coopération en 1989, au travers des formes de coopération riches et diverses. Il a considéré que ces relations étaient appelées à se développer de manière pérenne puisqu’elles reposent sur les échanges humains étroits et que la France et le Vietnam sont amis et partenaires fiables l’un pour l’autre.     

Partant des affinités culturelles et d’une convergence de vue sur le développement durable, sous l’impulsion d’une volonté politique commune, les deux parties ont constaté avec joie la conclusion de 5 mémorandums de coopération qui engagent 12 collectivités et acteurs franco-vietnamiens. La déclaration conjointe adoptée à l’issue des travaux a souligné, une fois de plus, l’importance des thématiques telles que l’enseignement et la santé, la lutte contre le changement climatique, l’agriculture et l’aquaculture, la préservation et la valorisation du patrimoine. Ce sont d’ailleurs les objectifs à privilégier dans les actions de coopération au service du développement durable des collectivités françaises et vietnamiennes. La déclaration de Can Tho a aussi confirmé l’engagement des deux pays à faciliter et à promouvoir davantage les échanges humains et culturels entre les deux pays afin de renforcer la solidarité et la compréhension mutuelle. 

Lors de son discours de clôture, le Président du Comité populaire de la Ville de Can Tho Vo Thanh Thong a vivement remercié les Ministères et organismes des deux Gouvernements français et vietnamien, l’Ambassade de France au Vietnam, Cités Unies France, les collectivités et les entreprises pour leur soutien et leur intérêt porté aux Assises. Le Président du Comité populaire de la Ville de Can Tho Vo Thanh Thong a été confiant que la Ville de Can Tho qui se veut être une cite avancée et moderne, un centre industriel, commercial et tertiaire, un pôle de formation et de technologies du delta du Mékong ait l’occasion de revoir ses amis français dans les plus brefs délais lors de la mise en œuvre des accords conclus dans le cadre des présentes Assises.

La Ville de Can Tho a aussi, à la fin de la cérémonie de clôture, passé le drapeau à la Ville de Toulouse qui accueillera les 11èmes Assises de la Coopération décentralisée franco-vietnamienne./. 

 

 

XS Cần Thơ
Vietcombank
00167404